CIVILISÉ / NON-CIVILISÉ - CIVILISATION

Ce que McLuhan appelle "Civilisation" est la société détribalisée dans laquelle les valeurs visuelles prédominent dans l'organisation de la pensée et de l'action (GG, p.65).

- Chez McLuhan, la civilisation est donc synonyme de la société occidentale. En aucun cas, McLuhan ne porte un jugement de valeur sur la notion. En aucun cas, il n'estime que la civilisation ou société occidentale est supérieure aux autres sociétés. Au contraire, les perceptions des peuples civilisés sont frustres et grossières comparées à l'hyperesthésie des cultures orales (GG, p.65).

- Les sociétés orientales (chinoise, japonaise, ...) sont marquées par l'écriture idéogrammatique et non par la culture alphabétique. Le sensorium de ces  sociétés restent indifférenciés (aucun sens n'est supérieur à l'autre). La culture orientale est celle de la résonance, de l'intervalle et de l'émotion.

"Avec l'accélération des technologies occidentales, nous nous orientalisons sur tous les fronts" (CA, p.162).

Concernant la Chine, McLuhan remarque qu'elle fut la première à découvrir l'imprimerie mais que sa découverte eut des effets limités. Reprenant le modèle occidental au 20e s., elle sombre, elle aussi, dans la schizophrénie, la puissance matérielle et l'agressivité organique, un pouvoir organisé selon le centre et la périphérie (GG, p.79).

- Sur l'Afrique. Avec la radio, l'Afrique a soumis le monde à son rythme. Le Beat correspond à la fonction du toucher ; l'espace du toucher est celui du vide, du creux, de l'intervalle et de la discontinuité (CA, OO).