ENVIRONNEMENT

L'environnement, selon McLuhan, c'est l'invisible fait de clichés, c'est l'histoire anonyme (les sons fortuits de J. Cage), la vraie propagande (J. Ellul) ...

McLuhan souligne que "plus une forme tend à devenir environnementale, plus elle devient soporifique". C'est-à-dire plus elle exerce un pouvoir sur les corps.

L'environnement créé une situation de non-perception et en même temps créé une image nette de l'environnement précédent (M90, p.78). L'ancien environnement est observable grâce au nouvel environnement. Il apparaît en tant que forme artistique.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :